Fiche de histoire géographie
> >

Sujet corrigé Bac STMG 2016 Histoire géographie métropole

Partager :


Sujet et correction Bac STMG 2016 Histoire géographie métropole : image 1

Sujet et correction Bac STMG 2016 Histoire géographie métropole : image 2

Sujet et correction Bac STMG 2016 Histoire géographie métropole : image 3

Sujet et correction Bac STMG 2016 Histoire géographie métropole : image 4

Sujet et correction Bac STMG 2016 Histoire géographie métropole : image 5

Sujet et correction Bac STMG 2016 Histoire géographie métropole : image 6

Sujet et correction Bac STMG 2016 Histoire géographie métropole : image 7

Sujet et correction Bac STMG 2016 Histoire géographie métropole : image 8






CORRECTION BAC METROPOLE 2016
HISTOIRE GEOGRAPHIE
SERIE STMG

Partager :


exercice PREMIERE PARTIE QUESTIONS D'HISTOIRE

1. Etats ? Unis ; URSS ; Frontière interallemande (« rideau de fer » ref Churchill) ; RFA / RDA

2. 1955-1975 : L'échec de Dien Ben phu et début des troubles en Algérie en 1954 (Semaine Sanglante) marque le début du processus de décolonisation de tout le continent africain : (Fin protectorats français du Maroc et de Tunisie en 1956 ; 1957 Ghana ; 1958 général de Gaulle prépare l'autonomie de tous les États d'AOF, d'AEF ainsi que de Madagascar, excepté la Guinée. Par la voie du référendum, ces États deviennent indépendants en 1960.)

3. Les pouvoirs exécutif et législatif sont séparés afin d'éviter leur concentration entre les mains d'une seule personne. La constitution de la Ve République permet de disposer de moyens de contrôle les uns à l'égard des autres. Le pouvoir législatif est chargé de la rédaction et de l'adoption des lois mais également et du contrôle de l'exécutif grâce à la motion de censure pouvant renverser un gouvernement. Seul le président de la République n'est pas responsable devant l'Assemblée nationale (volonté de De Gaule pour éviter succession de gouvernements). Le président de la république peut quant à lui dissoudre l'Assemblée nationale (De Gaulle en 1962).



exercice QUESTIONS DE GEOGRAPHIE

4. Les trois espaces qui dominent l'organisation de l'espace mondial sont les pays de la Triade ? c'est-à-dire les États les plus industrialisés de la planète (l'Amérique, l'Europe occidentale et le Japon). Ce sont d'importantes puissances économiques, stratégiques, militaires, financières, démographiques et humaines. Elles regroupent à elles trois 70% des échanges mondiaux.

5. Une firme transnationale est une entreprise qui contrôle des filiales implantées dans plusieurs pays différents, ayant et des activités commerciales mais aussi de production de production à l'étranger.

6. On peut évoquer le fait que la France soit 4e au rang mondial de dépenses militaires et on peut parler de sa présence militaire sur l'ensemble de la planète (exemple de l'intervention au Mali 2013), mais également sa possession de territoires ultramarins (DROM et COM), ce qui lui permet d'avoir la seconde ZEE mondiale. C'est une force diplomatique en tant que membre permanent de l'ONU (depuis 1945 avec droit de Veto)



exercice SECONDE PARTIE SUJET D'ETUDE 1 : UNE VILLE MONDIALE : LONDRES


D'après le document 1 : Londres a plusieurs espaces culturels à découvrir « British Museum » « Tate Modern » « National Gallery » + « Effet jeux olympiques » qui lui a donné une plus grande résonance mondiale en terme de tourisme : « ville belle, ouverte, vibrante » + « assouplissement pratique restrictive des Visas » + Grandes zones commerciales «West End »
« La City » est, à la fois, le c?ur historique et le centre géographique de la ville de Londres, c'est la première place financière mondiale et elle représente 13% du PIB britannique. La comparaison permet de donner une idée de la grandeur et de l'importance économique de ce quartier, moins connu mondialement que « la City ».
Document 1 : les touristes londoniens proviennent en grande majorité « D'Europe » et « d'Amérique du Nord » or Document 2 : les principaux systèmes d'échanges sont L'Europe et l'Amérique du Nord. C'est donc à la fois des flux marchands et des flux humains que l'on retrouve dans ces systèmes.
Londres : Capital politique, économique et diplomatique de l'Angleterre et la plus grande ville financière européenne avec 40% des échanges en euros (plus que toute la zone euro réunie).

Aspect culturel :

Londres est aussi l'une des premières villes mondiales pour l'influence culturelle (exemple de l'organisation des jeux olympiques en 2012).

Géographie :

Métropole immense située à l'extrémité Nord-Ouest de la mégalopole européenne dont elle constitue un maillon essentiel du pole européen.

Transports :

La ville est également le plus gros Hub (porte d'entrée) européen grâce au poids de son aéroport (70 millions de passagers en 2011) + Trafic portuaire important



exercice SUJET D'ETUDE 2 : UNE VILLE MONDIALE : SHANGAI


« Shanghai est situé au centre du littoral et au débouché de l'axe est-ouest du Yangzi ». Yangzi est un fleuve, navigable pour les bateaux de 10000 tonnes, il permet de relier la côte. Sa situation géographique de Shanghai facilite les flux.
Shanghai est une plateforme de transport multimodale : 5 terminaux portuaires + nombreux axes autoroutiers + aéroport international de Pudong ? Conteneurisation depuis les années 50 qui permet aux transports multimodaux d'être un atout majeur pour les échanges commerciaux.
L'impact du développement des infrastructures sur la population est principalement lié aux expropriations et à la pollution. La politique de développement étant de « détruire pour tout reconstruire »
L'année 1979 : important tournant dans l'histoire de la Chine. En effet, cette date marque le passage de la Chine d'une économie socialiste (communiste) à une économie socialiste de marché. Ouverture progressive de la Chine aux investissements étrangers. Des ZES (Zones Economiques Speciales) sont créées et ouvertes aux investisseurs étrangers. La Chine, par son rapide développement tourné vers le monde, s'impose rapidement comme un pôle majeur de la mondialisation.



exercice SUJET D'ETUDE 3 : LES FEMMES DANS LA SOCIETE FRANÇAISE


Après la 1GM de nombreux pays ont institué le droit de vote aux femmes (1915 Danemark ; 1918 Royaume Uni ; 1919 USA), la France était donc déjà en retard par rapport aux autres pays développés. En outre les femmes sont largement sous représenté dans la vie politique en France : « Les femmes sont moins de 6% à siéger à l'Assemblée nationale jusqu'au milieu des années 1990 ».
La recherche de la parité entre hommes et femmes a pour objectif de lutter contre les inégalités engendrées par des différences d'accès aux droits et de traitement constatés entre les deux sexes.
En 1944, les femmes obtiennent le droit de vote et l'éligibilité, en 1946 le préambule de la Constitution pose le principe de l'égalité des droits entre hommes et femmes. Les lois du 6 juin 2000, du 10 juillet 2000, du 11 avril 2003, du 31 janvier 2007 et du 28 février 2008 tendent à promouvoir l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives.
Dans les faits, la proportion de femme dans la vie politique reste très faible (27% des députés sont des femmes) et les femmes occupent les places les plus basses dans la hiérarchie « Obstacle de la hiérarchie des fonctions qui reste sexué ». Les lois se confrontent donc aux structures traditionnelles de la société.
Les femmes sont restées largement exclues de la représentation démocratique au 19e et au début du 20e siècles. Il faut attendre l'ordonnance du 21 avril 1944 pour que soit accordé le droit de vote aux Françaises (programme du CNR). Une deuxième période d'émancipation débute après la Seconde Guerre mondiale, durant laquel les femmes accèdent aux assemblées élues. On compte très peu de femmes dans les gouvernements de la IVe République. La première femme nommée ministre, Germaine Poinso-Chapuis, est une députée des Bouches-du-Rhône, nommée ministre de la Santé dans le gouvernement de Robert Schuman en 1947. La crise de mai 1968 entraîne de réels changements en entraine en 1974 la création du secrétariat d'État à la condition féminine par VGD. On peut prendre l'exemple de grande figure comme Simone Veil ou Edith Cresson.



exercice SUJET D'ETUDE 4 : L'ELECTION PRESIDENTIELLE, UN ENJEU MAJEUR DE LA VIE POLITIQUE FRANÇAISES

1. A l'aide du document 1, relevez et expliquez les modifications, apportées depuis 1958, à l'élection et au mandat du président de la République.



Le 6 novembre 1962 : élection au suffrage universel direct, avant le président de la république était élu par au suffrage universel indirect, c'est à dire par les membres du collège électoral eux-mêmes en partie élus au suffrage universel direct. (Volonté de DG d'asseoir la légitimité du président de la république).

24 septembre 2000 : réduction de la durée du mandat présidentiel, il passe de 7ans à 5ans.

23 juillet 2008 : limitation à deux mandats consécutifs

2. A quelle phrase du document 1 renvoie le document 2 ? Quels éléments de l'affiche ont pu persuader les électeurs de 1962 d'accepter la réforme proposée ?

Cette phrase se réfère à la réforme du suffrage universel direct, c'est désormais au citoyen lui- même de désigner son président de la république. L'utilisation du pronom « Vous » entraîne le le fait de se sentir directement concerné et le choix d'un doigt pointé sur l'observateur entraîne un sentiment de responsabilité.

3. Définissez le terme souligné dans le document 1.

On appelle cohabitation, une situation durant laquelle le Président de la République appartient à une tendance politique opposée à celle de son gouvernement (issu de la majorité parlementaire).

4. Montrez que, par son organisation et les pouvoirs qu'elle procure, l'élection présidentielle est l'enjeu majeur de la vie politique française.

Le choix du président de la république conditionne la nature des orientations politiques qui seront menées durant 5 ans. C'est le choix d'une réponse aux différents problèmes auxquels le citoyen est confronté. Il faut insister sur le fait que la Ve République donne un pouvoir très important au président de la République contrairement aux Républiques précédentes et insister également sur le fait que chaque voix compte directement au suffrage universel direct, c'est donc directement la responsabilité du citoyen qui est engagée. Le fort taux de participation à cette élection montre la conscience des citoyens de son caractère majeur.
Publié le
ceci n'est qu'un extrait
Pour visualiser la totalité des cours vous devez vous inscrire / connecter (GRATUIT)
Inscription Gratuite se connecter


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de l'histoire géographie
© digiSchool 2017
24 requêtes   0.0146 sec.  

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 87 fiches d'histoire

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !