Inscription / Connexion Nouveau Sujet
Niveau première
Partager :

fusion de haute et basse normandie

Posté par
caramel76
26-10-18 à 13:02

Bonjour a tous et à toutes,
J'ai un devoir maison a rendre en géographie j"ai travaille plusieurs jours dessus et j'aurais aimé avoir votre avis.
Sujet : Les enjeux liés au redécoupage régional
Analyser les documents pour montrer les enjeux liés au redécoupage régional.
Montrez que le doc 1 masque certaines difficultés .

doc 1 premiere image en piece jointe
doc 2 le voici
La Normandie en débat
    L'arc normand, de Rouen à Caen par le Havre, manque cruellement d'unité. Il semble cultiver au contraire les rivalités entre les trois villes. Il est vrai que l'obstacle de la Seine a longtemps prévalu et que des traces en sont restées, surtout dans les esprits. Rouen et Caen ont découvert un enjeu vital à leur rivalité dans le choix éventuel d'une capital de la Normandie, sans oublier que l'une ou l'autre furent capitales du Duché.
     Les géographes ont probablement contribué à une fixation d'images qui pèsent fortement sur les réalités : la partie haut-normande considérée comme plus industrieuse et dynamique tandis que le basse Normandie est jugée plus rurale, tranquille et conservatrice.
       Quelques signes indiquent l'esquisse d'une autre politique pour la Normandie. Beaucoup de responsables d'entreprises aimeraient voir plus large que deux régions normandes séparées. La chambre d'agriculture, la chambre de commerce et d'Industrie, le comité régional du tourisme, le syndicat CGT ont choisi une Normandie. Ce ne sont que des signes. Il faut maintenant susciter un grand projet dépassant les clivages existants afin de travailler à bonne échelle, celle d'une région assez vaste, la Normandie.
       (Collectif de géographes normands, "La Normandie en débat,une métropole à inventer)
Voici également les 2 cartes sur lesquelles prendre appui
Pour répondre au sujet j"ai analysé le sujet et les documents


Voici ma réponse au sujet qu'en pensez vous? merci

Les documents, une couverture du magazine régional « Ma Région » paru en 2015 et un texte rédigé par des géographes en 2014, évoquent la fusion de la Haute et de la Basse Normandie en une région unique ; La Normandie, projet évoqué pour janvier 2016.
Les trois principales villes de Haute et Basse Normandie (Le Havre, Caen Et Rouen) rentrent en compétition pour affirmer leur rôle de métropole régionale. Ces deux régions apparaissent avec des profils très différents dans plusieurs domaines. Tout d'abord, la situation géographique des deux Normandes divergent. En effet, la Basse Normandie est située au Nord-Ouest de la France et est jugée comme étant rurale. Cependant, elle est bordée par la Manche facilitant ainsi que le commerce avec le monde, notamment l'Angleterre et les pays de l'Ouest tels que les Etats-Unis ou le Canada. Sa principale économie repose sur l'agriculture. Il s'agit également d'une région culturelle et touristique avec des villes telles que Deauville ou Le Mont Saint Michel.  La Haute Normandie quant à elle est située au Nord-Ouest de Paris. Cette région est traversée par la Seine, fleuve passant également à Paris et se jetant au Havre dans la Manche. Il s'agit d'une région industrielle en conséquence du fleuve qui la traverse. En effet, la Seine permet de relier la Haute Normandie à Paris pouvant ainsi faciliter et privilégier les échanges de marchandises et de capitaux avec la capitale et l'intérieur des terres. Elle est, tout comme Caen, bordée par la Manche permettant ainsi les échanges maritimes mondiaux. Malgré ces différences, la fusion des deux normandes est reçue favorablement par de nombreux acteurs régionaux. La région Haute- Normandie, à l'origine du magazine « Ma Région », paraît être en faveur de la création d'une seule région Normandie.
La couverture du magazine montre, au moyen d'un puzzle, « l'assemblage » des différents territoires des deux Normandie. Ce document illustre la nécessité de réunir les territoires des deux régions. En effet, l'on y voit plusieurs personnes assembler ce puzzle. Ces dernières sont toutes issues de classes différentes ; une petite fille pour symboliser la jeunesse, un vieil homme pour les retraités, un homme semblant avoir la quarantaine et actif pour l'emploi, une femme noire pour symboliser le mélange multiculturel en enfin une jeune adulte en fond symbolisant la jeunesse étudiante. Chacune de ces personnes tient une partie des régions Haute et Basse Normandie illustrant ainsi la force du regroupement. De plus, le slogan « Dans un an tous normands » accentue cette idée de fusion malgré la diversité. Les enjeux de cette fusion, comme nous l'indique le document 2 est d'étendre les deux régions et donc d'accentuer le pouvoir économique de la Normandie. De plus, dans ce document, il est évoqué qu' « il faut maintenant susciter un grand projet dépassant les clivages existants afin de travailler à la bonne échelle, celle d'une région assez vaste » signifiant que la fusion permettrait de rivaliser économiquement et démographiquement avec les autres grandes régions de France telle que l'île de France. Malgré le symbole de puzzle utilisé dans le document 1 afin d'évoquer une certaine complexité, la couverture masque certaines difficultés à prendre en compte. En effet, le premier point abordé par les géographes normands dans le document 2 est la rivalité en Le Havre, Caen et Rouen. N'étant plus qu'une unique région, la Normandie doit se pourvoir d'une capitale régionale. La première difficulté masquée par le document 1 est donc de déterminer entre ces trois grandes villes celle qui deviendra capitale régionale. Cette capitale pose ensuite un autre problème impactant directement la population. En effet, cette capitale deviendra le centre administratif de la Normandie et, ces trois puissances étant géographiquement éloignées, il sera difficile pour la population n'y habitant pas de s'y rendre car 131 km distance Rouen de Caen, 98 km de Caen au Havre et 91 km de Rouen à Le Havre. Ces distances ne sont absolument pas mentionnées dans le document 1 et, bien au contraire, sont raccourcies puisque le puzzle semble être assez petit. Enfin, le contraste entre la Basse Normandie étant plus rurale, calme et conservatrice et  la Haute Normandie plus industrielle dynamique posera un réel problème lorsque de nouvelles réformes seront mises en places. En effet, si la Haute Normandie accepte d'aller de l'avant de se réformer pour faciliter le commerce, le Basse Normandie elle, plus conservatrice pourrait être en désaccord posant ainsi de réels débats. De plus, la capitale normande et ses alentours seront privilégiées puisqu'il s'agira du « patron » de la Normandie, les élus étant originaires et privilégiés de la capitale normande.
En conclusion, le découpage des régions présente de sérieux enjeux pour la situation économique et démographique de la Normandie. Cependant, des difficultés cachées par la Région Haute- Normandie à la population restent à prendre en compte. Nous pouvons cependant nous demander si cette reforme sera utile pour une Normandie dans l'ombre de la gigantesque ville de Paris.  

fusion de haute et basse normandie

fusion de haute et basse normandie

fusion de haute et basse normandie

Posté par
caramel76
re : fusion de haute et basse normandie 27-10-18 à 20:36

Personne pour se pencher sur le sujet svp?

Posté par
gbm Moderateur
re : fusion de haute et basse normandie 28-10-18 à 10:19

Bonjour,

Dans l'ensemble c'est correct, mais j'ai deux conseils de rédaction :
- accord des verbes : tu relates un événement passé, il faut donc employer les temps du passé (passé simple, ...) ;
- transitions : il ne faut pas lésiner pour fluidifier ton argumentaire. Par exemple tu évoques l'entrée en compétition des trois plus grandes villes de Normandie sans préciser la cause => définition d'un nouveau chef lieu.

Citation :
Les deux documents du corpus présentent une couverture du magazine régional normand « Ma Région » paru en 2015 et un texte rédigé par des géographes de la région en 2014. Chacun d'eux évoquent le projet de réforme territorial adopté en 2015 et qui conduisit à la fusion de la Haute et de la Basse Normandie en une région unique : la Normandie. Sa mise en place fut effective en janvier 2016 à la suite des élections régionales de fin 2015.

Un lien utile pour ton information :

La création de cette nouvelle région aboutit à un problème majeur : le choix du nouveau chef lieu pour cette nouvelle région. En effet, trois principales villes de Haute et Basse Normandie (Le Havre, Caen et Rouen) rentrèrent en compétition pour affirmer leur rôle de métropole régionale.

(transition ?)

Ces deux régions ont des profils très différents dans plusieurs domaines. Tout d'abord, la situation géographique des deux Normandes divergent. En effet, la Basse Normandie est située au sud-ouest de la France et est jugée comme étant plus rurale. Cependant, elle est bordée par la Manche facilitant ainsi que le commerce avec le monde, notamment l'Angleterre et les pays de l'Ouest tels que les Etats-Unis ou le Canada. Son économie repose essentiellement sur l'agriculture. Il s'agit également d'une région culturelle et touristique avec des villes telles que Deauville ou Le Mont-Saint-Michel.

La Haute Normandie quant à elle est située au nord-ouest de Paris. Cette région est traversée par la Seine, fleuve passant également à Paris et se jetant au Havre dans la Manche. Il s'agit d'une région plus industrielle en conséquence du fleuve qui la traverse : la Seine permet de relier la Haute Normandie à Paris (et plus largement l'Ile-de-France) pouvant ainsi faciliter et privilégier les échanges de marchandises et de capitaux avec la capitale et l'intérieur des terres.

Elle est, tout comme Caen, bordée par la Manche (horreur : ni Caen, ni Rouen ne sont au bord de la mer ! Corrige ton raisonnement !) permettant ainsi les échanges maritimes mondiaux. Malgré ces différences, la fusion des deux normandes est reçue favorablement par de nombreux acteurs régionaux. La région Haute- Normandie, à l'origine du magazine « Ma Région », paraît être en faveur de la création d'une seule région Normandie.

La couverture du magazine montre, au moyen d'un puzzle, « l'assemblage » des différents territoires des deux Normandie. Ce document illustre la nécessité de réunir les territoires des deux régions. En effet, l'on y voit plusieurs personnes assembler ce puzzle. Ces dernières sont toutes issues de classes d'âge différentes ; une petite fille pour symboliser la jeunesse, un vieil homme pour les retraités, un homme semblant avoir la quarantaine et actif pour l'emploi, une femme de couleur pour symboliser la diversité des origines enfin une jeune adulte en fond symbolisant la jeunesse étudiante. Chacune de ces personnes tient une partie des territoires des Haute et Basse Normandie illustrant ainsi la volonté du regroupement. De plus, le slogan « Dans un an tous normands » accentue cette idée de fusion malgré la diversité des territoires de cette région. Les enjeux de cette fusion, comme nous l'indique le document 2, est d'étendre les deux régions et donc d'accentuer le pouvoir économique de la Normandie. De plus, dans ce document, il est évoqué qu' « il faut maintenant susciter un grand projet dépassant les clivages existants afin de travailler à la bonne échelle, celle d'une région assez vaste » signifiant que la fusion permettrait de rivaliser économiquement et démographiquement avec les autres grandes régions de France telle que l'Ile-de-France. Malgré le symbole de puzzle utilisé dans le document 1 afin d'évoquer une certaine complexité, la couverture masque certaines difficultés à prendre en compte. En effet, le premier point abordé par les géographes normands dans le document 2 est la rivalité entre Le Havre, Caen et Rouen. N'étant plus qu'une unique région, la Normandie doit se pourvoir d'une capitale régionale (je ne comprends plus l'intérêt d'avoir évoqué ce point en amont de ton argumentaire ...). La première difficulté masquée par le document 1 est donc de déterminer entre ces trois grandes villes celle qui deviendra capitale régionale. Cette capitale pose ensuite un autre problème impactant directement la population. En effet, cette capitale deviendra le centre administratif de la Normandie et, ces trois puissances (???) étant géographiquement éloignées, il sera difficile pour la population n'y habitant pas de s'y rendre car 131 km de distance séparent Rouen de Caen, 98 km séparent Caen du Havre et 91 km séparent Rouen du Havre. Ces distances ne sont absolument pas mentionnées dans le document 1 et, bien au contraire, sont raccourcies puisque le puzzle semble être assez petit. Enfin, le contraste entre la Basse Normandie étant plus rurale, calme et conservatrice et la Haute Normandie plus industrielle dynamique posera un réel problème lorsque de nouvelles réformes seront mises en places (répétition, tu l'as déjà évoqué !). En effet, si la Haute Normandie accepte d'aller de l'avant de se réformer pour faciliter le commerce, le Basse Normandie elle, plus conservatrice pourrait être en désaccord posant ainsi de réels débats. De plus, la capitale normande et ses alentours seront privilégiées puisqu'il s'agira du « patron » de la Normandie, les élus étant originaires et privilégiés de la capitale normande (??? Que veux-tu dire, explique ton raisonnement !).
En conclusion, le découpage des régions présente de sérieux enjeux pour la situation économique et démographique de la Normandie. Cependant, des difficultés cachées par la Région Haute- Normandie à la population restent à prendre en compte. Nous pouvons cependant nous demander si cette reforme sera utile pour une Normandie dans l'ombre de la gigantesque ville de Paris.


Posté par
caramel76
re : fusion de haute et basse normandie 28-10-18 à 11:11

Merci de ta réponse, je corrige ça tout de suite

Posté par
caramel76
re : fusion de haute et basse normandie 28-10-18 à 11:20

Lorsque tu me dis que ni Caen ni Rouen ne sont bordées par la Manche, je voulais parler de la Basse et la Haute Normandie, mes excuses

Posté par
caramel76
re : fusion de haute et basse normandie 28-10-18 à 11:34

Ah et désolé, j'ai oublié de préciser que j'avais un plan à respecter et que même si je parle de la capitale régionale en amont de mon corpus, je dois le remettre plus loin toujours selon ce même plan. Moi même je n'ai pas trouvé ça logique mais bon, on fait avec

Posté par
gbm Moderateur
re : fusion de haute et basse normandie 28-10-18 à 13:32

Ok pour la Manche.

D'accord pour l'introduction, suivie du développement. Attention aux transitions et aux répétitions.

Posté par
caramel76
re : fusion de haute et basse normandie 28-10-18 à 13:42

Merci pour tes conseils, je revois ça cet après-midi

Posté par
gbm Moderateur
re : fusion de haute et basse normandie 28-10-18 à 14:16

Parfait ! Je t'en prie !

Bon après-midi

Répondre à ce sujet

Seuls les membres peuvent poster sur le forum !

Vous devez être connecté pour poster :

Connexion / Inscription Poster un nouveau sujet
Une question ?
Besoin d'aide ?
(Gratuit)
Un modérateur est susceptible de supprimer toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de l'histoire géographie
© digiSchool 2018
18 requêtes   0.0408 sec.  

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 87 fiches d'histoire

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !