Niveau première
Partager :

Guerre du Viêt Nam

Posté par
Historique
07-03-20 à 15:58

Bonjour à tous ;
J'ai une petite question merci beaucoup d'avance ;
Quelles sont les causes de la terrible défaite des États-Unis d'Amérique pendant la guerre du Vietnam ?
Alors je propose ;
Sans surprise, la guerre du Vietnam a été la plus étudiée de l'histoire de la guerre moderne. L'énorme littérature traitant de la guerre est directement liée à l'échec catastrophique des États-Unis d'Amérique, et de la France avant elle, pour atteindre les objectifs politiques souhaités de la guerre. De l'autre côté, cette guerre était un exemple vivant des révolutionnaires du sud du monde de tous les courants politiques et idéologiques, et une leçon utile pour un faible adversaire face à la puissance d'un grand empire et émergeant victorieux.

La guerre a duré plus de dix mille jours, après quoi le Vietnam s'est libéré du colonialisme français et a réuni ses deux parties dans un seul pays, renversant ainsi le projet américain, qui visait à faire du Sud-Vietnam un pays viable et dépendant au cœur de l'Indochine.  La guerre a tué plus de cinquante-huit mille soldats américains et entre trois et quatre millions de Vietnamiens.

L'expérience américaine au Vietnam a eu un impact profond sur l'approche américaine de la guerre, sur la confiance de l'individu américain dans son efficacité et sa capacité à utiliser sa puissance militaire pour atteindre des objectifs politiques et imposer des résultats politiques appropriés. L'expérience américaine au Vietnam est également devenue un syndrome psychologique (syndrome du Vietnam), qui hante encore aujourd'hui le décideur américain et affecte l'orientation des décisions liées à l'entrée ou à l'abstention de nouvelles guerres.

Il y avait de nombreuses théories qui traitaient des causes de l'échec américain au Vietnam et de l'incapacité des États-Unis à atteindre les objectifs politiques souhaités de contenir le communisme en Asie du Sud-Est (Indochine). Ces théories diffèrent en termes de type de facteurs qui sont considérés comme des raisons de l'échec américain, car certains rapportent que la guerre "perdait" depuis le début, principalement en raison de la faiblesse sociale et politique du Sud-Vietnam et de l'incapacité de l'élite dirigeante de la région à établir un pacte social efficace, tout en traitant d'autres théories. Les carences géostratégiques, bureaucratiques et tactiques des forces américaines, qui ont sapé la guerre depuis le début et en ont fait une bataille américaine perdante.

Une deuxième opinion tout aussi importante considère la hiérarchie américaine, la confusion stratégique et l'utilisation inefficace de l'Air Force ainsi que les lacunes tactiques et opérationnelles comme une cause majeure d'échec. Ces théories croient plutôt que les résultats de la guerre sont le résultat d'erreurs humaines commises par une direction civile et une armée obéissante qui n'a pas les outils nécessaires pour mener une guerre terrestre et aérienne dans les jungles de l'Indochine.

D'autres réfèrent les causes de l'échec à la théorie des coups de couteau dans le dos , en mettant en évidence le rejet social et médiatique qui a accompagné la guerre aux États-Unis d'Amérique. Il est clair que ces arguments ne sont pas loin du contexte politique dans lequel ils ont été formés; c'est-à-dire que les explications de l'échec de la guerre proviennent nécessairement de conflits politiques et bureaucratiques qui guident les causes de la défaite afin de servir leurs intérêts bureaucratiques et politiques dans les limites du pouvoir aux États-Unis d'Amérique.

Cet article examine les nombreuses causes de la victoire du Vietnam aux États-Unis d'Amérique. L'article est divisé en deux parties, la première partie explique les facteurs du début et de la nature de l'intervention américaine, expliquant que la guerre a été une guerre existentielle et libératrice pour les Vietnamiens. Alors que, pour les États-Unis, c'était une guerre d'établir des bases d'influence dans une zone marginale, dans le cadre d'une stratégie plus large visant à contenir l'influence de l'Union soviétique. Quant à la deuxième partie, nous allons démanteler le contenu de la confusion stratégique, opérationnelle et tactique qui a submergé la présence américaine au Vietnam, et son approche d'une stratégie politique et militaire bien étudiée, bien planifiée, politique et militaire au Vietnam: c'est-à-dire la stratégie et sa relation avec les objectifs politiques.

Enfin, l'article conclut que la principale raison de l'échec des États-Unis au Vietnam réside dans l'asymétrie entre la "volonté, la patience et l'endurance" des deux principaux acteurs de la guerre, les États-Unis et le Vietnam (le Front de libération du Vietnam et le Nord du Vietnam), autres que la faiblesse sociale et politique inhérente Sud comme un pays viable.
Remarque;je suis tellement désolé si j'ai écrit beaucoup de mots
Merci beaucoup d'avance.

Posté par
gbm Webmaster
re : Guerre du Viêt Nam 07-03-20 à 18:23

Bonsoir,

Première question : tu évoques un "article" mais de quoi s'agit-il ?

Ton sujet est un commentaire de texte ou une question personnelle ?

Posté par
Historique
re : Guerre du Viêt Nam 07-03-20 à 19:27

Bonsoir à tous ;
"L'article conclu que " ça vous dire les Idées et les conclusions sur le sujet.
Il aborde(article) une question épineuse et complexe, à savoir la guerre de Vietnam
-c'est une question personnelle
Oui c'est un long article argumentatif.
-Dans la mesure du possible, il essaie (l'article) d'expliquer les raisons de la perte américaine pendant la guerre du Vietnam.
Merci beaucoup à vous !

Posté par
gbm Webmaster
re : Guerre du Viêt Nam 07-03-20 à 20:02

Du coup tu paraphrases l'article en question ou c'est sur la base d'une synthèse rédigée par tes soins ?

Posté par
Historique
re : Guerre du Viêt Nam 07-03-20 à 20:12

Bonsoir ;
J'ai essayé de collecter des informations à partir de plusieurs sources possibles.
Et puis paraphraser un peu .
Est ce que mes propositions sont justes.

Posté par
gbm Webmaster
re : Guerre du Viêt Nam 08-03-20 à 10:31

Bonjour Historique,

Mes commentaires ci-dessous :

Citation :
Sans surprise, (=> à éviter, jugement personnel) la guerre du Vietnam a été la plus étudiée ( => idem, l'une des plus étudiées) de l'histoire de la guerre moderne.

L'énorme littérature traitant de la guerre est directement liée à l'échec catastrophique (=> idem, jugement personnel) des États-Unis d'Amérique, et de la France avant elle, pour atteindre les objectifs politiques souhaités de la guerre (=> rappeler lesquels).
De l'autre côté, cette guerre était un exemple vivant des révolutionnaires du sud du monde de tous les courants politiques et idéologiques, et une leçon utile pour un faible adversaire face à la puissance d'un grand empire et émergeant victorieux (à reformuler, pas très clair en l'état)

La guerre a duré plus de dix mille jours, après quoi le Vietnam s'est libéré du colonialisme français et a réuni ses deux parties de quoi ? dans un seul pays, renversant ainsi le projet américain, qui visait à faire du Sud-Vietnam un pays viable et dépendant ??? au cœur de l'Indochine (à expliquer). La guerre a tué plus de cinquante-huit mille soldats américains et entre trois et quatre millions de Vietnamiens.

L'expérience américaine au Vietnam a eu un impact profond sur l'approche américaine de la guerre, sur la confiance de l'individu américain dans son efficacité et sa capacité à utiliser sa puissance militaire pour atteindre des objectifs politiques et imposer des résultats politiques appropriés (à étoffer, pas très clair)

L'expérience américaine au Vietnam est également devenue un syndrome psychologique (syndrome du Vietnam), qui hante encore aujourd'hui le décideur américain et affecte l'orientation des décisions liées à l'entrée ou à l'abstention de nouvelles guerres. Si c'était le cas, il n'y aurait pas eu les guerres du Golfe . Après il est vrai que cette guerre a laissé des séquelles

Il y avait de nombreuses théories qui traitaient des causes de l'échec américain au Vietnam et de l'incapacité des États-Unis à atteindre les objectifs politiques souhaités de contenir le communisme en Asie du Sud-Est (Indochine) (enfin tu expliques l'objectif !).

Ces théories diffèrent en termes de type de facteurs qui sont considérés comme des raisons de l'échec américain (à reformuler, cela ne veut rien dire), car certains rapportent que la guerre "perdait" depuis le début, principalement en raison de la faiblesse sociale et politique du Sud-Vietnam et de l'incapacité de l'élite dirigeante de la région à établir un pacte social efficace, tout en traitant d'autres théories. Les carences géostratégiques, bureaucratiques et tactiques des forces américaines, qui ont sapé la guerre depuis le début et en ont fait une bataille américaine perdante. J'ai du mal à comprendre ce que tu entends par là

Une deuxième opinion tout aussi importante considère la hiérarchie américaine, la confusion stratégique et l'utilisation inefficace de l'Air Force ainsi que les lacunes tactiques et opérationnelles comme une cause majeure d'échec. Ces théories croient plutôt que les résultats de la guerre sont le résultat d'erreurs humaines commises par une direction civile et une armée obéissante qui n'a pas les outils nécessaires pour mener une guerre terrestre et aérienne dans les jungles de l'Indochine.
J'aurais tendance à évoquer le fait que toutes les puissances du monde, jusqu'à la seconde guerre mondiale avaient pour habitude de mener des guerres conventionnelles, c'est-à-dire armée(s) contre armée(s), ce qui n'est plus le cas lors des guerres de décolonisation ou endiguement de la montée du communisme puis l'émergence de la menace terroriste.

D'autres réfèrent les causes de l'échec à la théorie des coups de couteau dans le dos (éviter ces phrases chocs dans une analyse qui se veut objective) , en mettant en évidence le rejet social et médiatique qui a accompagné la guerre aux États-Unis d'Amérique. Il est clair que ces arguments ne sont pas loin du contexte politique dans lequel ils ont été formés; c'est-à-dire que les explications de l'échec de la guerre proviennent nécessairement de conflits politiques et bureaucratiques qui guident les causes de la défaite afin de servir leurs intérêts bureaucratiques et politiques dans les limites du pouvoir aux États-Unis d'Amérique.

Cet article (préciser la source !) examine les nombreuses causes de la victoire du Vietnam aux États-Unis d'Amérique. L'article est divisé en deux parties, la première partie explique les facteurs du début et de la nature de l'intervention américaine, expliquant que la guerre a été une guerre existentielle et libératrice pour les Vietnamiens. Alors que, pour les États-Unis, c'était une guerre d'établir des bases d'influence dans une zone marginale, dans le cadre d'une stratégie plus large visant à contenir l'influence de l'Union soviétique. Quant à la deuxième partie, nous (pourquoi ce "nous" ? C'est ton analyse et on la fait à la troisième personne) allons démanteler le contenu de la confusion stratégique, opérationnelle et tactique qui a submergé la présence américaine au Vietnam, et son approche d'une stratégie politique et militaire bien étudiée, bien planifiée, politique et militaire au Vietnam: c'est-à-dire la stratégie et sa relation avec les objectifs politiques.

Enfin, l'article conclut que la principale raison de l'échec des États-Unis au Vietnam réside dans l'asymétrie entre la "volonté, la patience et l'endurance" des deux principaux acteurs de la guerre, les États-Unis et le Vietnam (le Front de libération du Vietnam et le Nord du Vietnam), autres que la faiblesse sociale et politique inhérente Sud comme un pays viable.


Posté par
Historique
re : Guerre du Viêt Nam 08-03-20 à 12:58

Bonjour ;

Citation :
La guerre du Vietnam a été  l'une des plus étudiées de l'histoire de la guerre moderne.
L'énorme littérature traitant de la guerre est directement liée à l'échec catastrophique (désolé mais pour la description du perte de USA) des États-Unis d'Amérique, et de la France avant elle, pour atteindre les objectifs politiques souhaités de la guerre (Tant le camp socialiste que le camp capitaliste tentent d'unir le Vietnam sous une même bannière (soit pour suivre le système américain, soit pour suivre le système soviétique).
De l'autre côté, cette guerre était un exemple vivant des révolutionnaires du sud du monde de tous les courants politiques et idéologiques, et une leçon utile pour un faible adversaire face à la puissance d'un grand empire et émergeant victorieux comme l'Iraq et l'Amérique en 1990-1991 guerre du golfe ou bien guerre de libération de Koweït ou bien l'armérique avec philippine (guerre américo-phillippine )ces états se révolter contre l'impérialisme
Et la guerre de philippine considérer comme l'un des exemples les plus importants qui représentent la résistance des peuples faibles contre l'impérialisme...


La guerre a duré plus de dix mille jours, après quoi le Vietnam s'est libéré du colonialisme français et a réuni ses deux parties [:Nord Vietnam(parti communisme  et Sud Vietnam (parti anti-commmunistes) ] dans un seul pays, renversant ainsi le projet américain, qui visait à faire du Sud-Vietnam un pays viable et [rouge]dépendant ???(De l'Amérique bien sûr)
au cœur de l'Indochine Pour que les États-Unis contrôlent les sphères d'influence au Vietnam (parce que nous sommes dans la guerre froide) et à travers cela, ils essaient de se précipiter vers les sphères d'influence et de contrôler son contrôle sur lui en affrontant la menace soviétique et la menace communiste pour la région..  La guerre a tué plus de cinquante-huit mille soldats américains et entre trois et quatre millions de Vietnamiens.

L'expérience américaine au Vietnam a eu un impact profond sur l'approche américaine de la guerre, sur la confiance de l'individu américain dans son efficacité et sa capacité à utiliser sa puissance militaire pour atteindre des objectifs politiques et imposer des résultats politiques appropriés (Les États-Unis ont appris une leçon qu'il n'oubliera pas pendant la guerre du Vietnam et que ce n'est pas la seule force contrôlant cet univers)(Comme déjà mentionné aux États-Unis, les solutions pour faire face à la menace communiste soviétique dans la région sont mentionnées)

L'expérience américaine au Vietnam est également devenue un syndrome psychologique (syndrome du Vietnam), qui hante encore aujourd'hui le décideur américain et affecte l'orientation des décisions liées à l'entrée ou à l'abstention de nouvelles guerres.
Il y avait de nombreuses théories qui traitaient des causes de l'échec américain au Vietnam et de l'incapacité des États-Unis à atteindre les objectifs politiques souhaités de contenir le communisme en Asie du Sud-Est (Indochine)

Ces théories diffèrent en termes de type de facteurs qui sont considérés comme des raisons de l'échec américain (désolé c'est pour d'expliquer l'échec des USA et faire une description), car certains rapportent que la guerre "perdait" depuis le début, principalement en raison de la faiblesse sociale et politique du Sud-Vietnam et de l'incapacité de l'élite dirigeante de la région à établir un pacte social efficace, tout en traitant d'autres théories. Les carences géostratégiques, bureaucratiques et tactiques des forces américaines, qui ont sapé la guerre depuis le début et en ont fait une bataille américaine perdante. Désolé mais je ne sais pas comment expliquer mieux celaC'est la même chose on explique Quelques aspects de défaite des USA

Une deuxième opinion tout aussi importante considère la hiérarchie américaine, la confusion stratégique et l'utilisation inefficace de l'Air Force ainsi que les lacunes tactiques et opérationnelles comme une cause majeure d'échec. Ces théories croient plutôt que les résultats de la guerre sont le résultat d'erreurs humaines commises par une direction civile et une armée obéissante qui n'a pas les outils nécessaires pour mener une guerre terrestre et aérienne dans les jungles de l'Indochine.
J'aurais tendance à évoquer le fait que toutes les puissances du monde, jusqu'à la seconde guerre mondiale avaient pour habitude de mener des guerres conventionnelles, c'est-à-dire armée(s) contre armée(s), ce qui n'est plus le cas lors des guerres de décolonisation ou endiguement de la montée du communisme puis l'émergence de la menace terroriste.

D'autres réfèrent les causes de l'échec à la théorie des coups de couteau dans le dos désolé encore, en mettant en évidence le rejet social et médiatique qui a accompagné la guerre aux États-Unis d'Amérique. Il est clair que ces arguments ne sont pas loin du contexte politique dans lequel ils ont été formés; c'est-à-dire que les explications de l'échec de la guerre proviennent nécessairement de conflits politiques et bureaucratiques qui guident les causes de la défaite afin de servir leurs intérêts bureaucratiques et politiques dans les limites du pouvoir aux États-Unis d'Amérique.

Cet article Ce que j'ai dit déjà examine les nombreuses causes de la victoire du Vietnam aux États-Unis d'Amérique. L'article est divisé en deux parties, la première partie explique les facteurs du début et de la nature de l'intervention américaine, expliquant que la guerre a été une guerre existentielle et libératrice pour les Vietnamiens. Alors que, pour les États-Unis, c'était une guerre d'établir des bases d'influence dans une zone marginale, dans le cadre d'une stratégie plus large visant à contenir l'influence de l'Union soviétique. Quant à la deuxième partie, Je vais démanteler le contenu de la confusion stratégique, opérationnelle et tactique qui a submergé la présence américaine au Vietnam, et son approche d'une stratégie politique et militaire bien étudiée, bien planifiée, politique et militaire au Vietnam: c'est-à-dire la stratégie et sa relation avec les objectifs politiques.

Enfin, l'article conclut que la principale raison de l'échec des États-Unis au Vietnam réside dans l'asymétrie entre la "volonté, la patience et l'endurance" des deux principaux acteurs de la guerre, les États-Unis et le Vietnam (le Front de libération du Vietnam et le Nord du Vietnam), autres que la faiblesse sociale et politique inhérente Sud comme un pays viable.

On plus de tous ça ;
Justification de l'intervention américaine au Vietnam
L'agression américaine contre le Vietnam est le résultat de divers facteurs historiques qui ont déterminé la nature de la position et le rôle américain dans l'ombre d'une guerre froide qui a opposé les États-Unis et leurs alliés à l'Union soviétique et à la Chine. La lutte idéologique et géopolitique entre les deux pôles a été cruciale pour inciter les États-Unis à intervenir dans le contexte de la guerre du Vietnam, comme le dit clairement Luigival: «Si l'approche communiste de Ho Chi Minh était importante pour toute grande capitale mondiale de cette période, alors c'était à Washington ». Cela a exacerbé des idées telles que la théorie de la dynamo, qui voyait la propagation du communisme au Vietnam comme un point de départ pour sa propagation dans d'autres pays.

Les décideurs américains ont également été fortement influencés par le climat politique local après la Seconde Guerre mondiale, un climat anticommuniste incarné par la propagation du maccarthysme  et des débats houleux sur la «perte de communisme» de la Chine, et les résultats de la guerre de Corée qui ont conduit à une parité politique et géographique entre les États-Unis. D'une part, la Chine et l'Union soviétique, d'autre part. Tous ces facteurs ont grandement contribué à pousser les États-Unis à intervenir au Vietnam et à tenter de sauver le Sud-Vietnam du Front de libération vietnamien.

Les États-Unis sont intervenus au Vietnam sur des fondations vagues, sous-développées et erronées du Front de libération vietnamien attaché à la réunification du Vietnam. De plus, l'intervention américaine au Vietnam était caractérisée par une profonde ignorance des forces sociales et culturelles au Vietnam, dont la plus importante est la force du nationalisme vietnamien et sa longue histoire à s'opposer à de multiples formes d'envahisseurs - par exemple la Chine - profondément enracinées dans l'histoire vietnamienne.

Cette lecture erronée équivaut à la négligence des conditions politiques, économiques et sociales qui ont conduit à la montée du Front de libération vietnamien dans le sud, à sa rébellion contre l'État et au soutien dont il a bénéficié d'une figure influente et essentielle de l'imaginaire vietnamien moderne, Ho Chi Minh, où les États-Unis ont insisté. Considérant la guerre comme un complot international majeur géré par le Kremlin en Russie.

Selon les décideurs américains des années 50 et 60 du XXe siècle, le monde était divisé entre le bien et le mal, et éclipsait la pensée des décideurs avec une équation nulle, où tout progrès du communisme est une perte pour les Américains et l'inverse.  L'inquiétude suscitée par la perte de "crédibilité" devant les alliés américains et l'impact potentiel de la "chute" du Vietnam entre les mains du communisme a poussé d'autres pays, ses répercussions sur la scène mondiale et les décideurs américains à intervenir directement dans la guerre .De plus, un ensemble de perceptions américaines de la société vietnamienne "primitive" et de son incapacité à résister à la machine militaire américaine était un autre facteur tributaire de l'entrée en guerre de l'Amérique.

Alors que d'autres facteurs ont conduit à la limitation de la participation américaine, les plus importants d'entre eux étaient: la crainte de diriger de grandes forces au Vietnam au détriment des champs de compétition politique les plus importants en Europe et en Asie de l'Est, et la crainte de l'élargissement de la guerre en entrant en Chine et en Union soviétique aux côtés du Front de libération et du Nord-Vietnam. Ces perceptions découlent principalement de l'expérience coréenne et de son évolution vers une guerre à laquelle la Chine et l'Union soviétique ont participé. Ces facteurs ont conduit à une intervention américaine qui souffre d'une confusion stratégique, de sorte que l'option américaine était d'entrer en guerre en adoptant une stratégie progressiste et prudente.
Merci beaucoup à vous et Je suis désolé

Posté par
gbm Webmaster
re : Guerre du Viêt Nam 08-03-20 à 13:14

C'est dans l'ensemble mieux étoffé.

Je trouve que le second texte ajouté est beaucoup plus clair que le premier.

Encore une fois : n'oublie pas de partager tes sources avec nous !

Posté par
Historique
re : Guerre du Viêt Nam 08-03-20 à 13:29

Bonjour ;
Pour les sources ;

Et pour plus d'informations
Merci beaucoup à vous.



Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de l'histoire géographie
© digiSchool 2021

Vous devez être membre accéder à ce service...

identifiez-vous :


Rester sur la page

Fiches en rapport

parmi 87 fiches d'histoire

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !