Fiche de histoire géographie
> >

La civilisation grecque - Partie 1

Partager :



La Grèce est un pays qui se situe au Sud de l'Europe. Le climat est méditerranéen avec un été chaud et sec.
Du VIIIème siècle au Vème siècle avant Jésus-Christ, la Grèce antique était un ensemble de petits états indépendants regroupés sur les littoraux de la Méditerranée et de la mer Noire.
Traditionalisme, indépendance, mais aussi modernisme définissent cette période que constitue la Grèce antique, car elle a influencé le monde, notamment avec ses divers systèmes politiques qui se sont succédé.

I. Un modèle territorial


La civilisation grecque définit la cité - du grec pólis, cité - comme une communauté de citoyens libres et autonomes.
Le modèle d'une cité-État, dans la Grèce antique, se compose d'une ville fortifiée et d'une campagne environnante, aux champs cultivés, afin de subvenir aux besoins des habitants.

Chaque cité-État possède donc :
des remparts, qui protègent la cité des attaques extérieures ;
un port, pour les échanges commerciaux ;
une agora, place principale de la cité où ont lieu commerce et vie politique ;
une acropole, enceinte où se trouvent les temples dédiés aux divinités.

II. Une civilisation indépendante

La cité grecque se caractérise notamment par son aspect politique. En plus d'avoir son propre calendrier et de battre sa propre monnaie, la cité-État choisit son type de gouvernement.

Monarchie, oligarchie, tyrannie et démocratie apparaissent, ainsi que le terme "citoyen".
Un citoyen est un homme libre, de plus de 18 ans, propriétaire de terres et descendant direct de deux citoyens.
La monarchie - du grec monos, seul, et arkhos, guide - est un type de gouvernement où le pouvoir appartient au roi.
La démocratie - du grec demos, peuple, et kratos, force - est un gouvernement où le pouvoir est détenu par le peuple.
L'oligarchie - du grec oligos, quelques-uns, et arkhos, guide - est un gouvernement où le pouvoir appartient à une poignée de personnes, souvent les riches.
La tyrannie - du grec turannos, usurpateur - est un régime politique régi par une personne - un tyran - qui s'empare du pouvoir par la force.

III. La colonisation

Afin d'étendre leur pouvoir, de nombreux Grecs veulent s'approprier de nouvelles terres. Les guerres entre les cités-États se multiplient pour coloniser les terrains voisins.
Les Grecs s'y installent, quittant la métropole pour diverses raisons (richesses des nouvelles terres, conflits familiaux, échanges commerciaux) et fondent ainsi des colonies.

La colonisation se résume en un déplacement de la population d'un endroit à un autre.
Chez les Grecs, une colonie est une cité qu'ils créent sur de nouvelles terres. Indépendante de la métropole, la colonie est régie par les mêmes lois.
La métropole fait référence à la terre d'origine des habitants d'une colonie.

IV. Athènes

Athènes est l'un des exemples les plus révélateurs du fonctionnement d'une cité-État démocratique, avec ses avantages et ses limites.
La population est divisée en plusieurs catégories : les citoyens, les femmes et les enfants de ceux-ci ; les métèques ; les esclaves.

Le métèque - du grec métoikos, celui qui a changé de résidence - se situe entre le citoyen et l'étranger. C'est un statut qui désigne un Grec issu d'une autre cité-État.
Un esclave est une personne qui peut être achetée ou vendue et qui effectue toutes les taches que les citoyens ne veulent pas effectuer. Il travaille notamment dans les mines. Iil est considéré comme un bien au même titre qu'une terre.

L'ensemble des citoyens forme une assemblée : l'Ecclesia. Cette dernière vote les lois et l'ostracisme, contrôle les magistrats et décide de l'état de paix ou de guerre.

Les citoyens peuvent également être tirés au sort afin de participer à l'héliée - un tribunal de 6 000 juges - ou à la boulée - une assemblée de 500 personnes chargées du vote des lois.

L'ostracisme est le renvoi d'un citoyen hors de la cité, pour une période de dix ans.
Le magistrat est une personne qui dirige une cité-État.

Bien qu'Athènes ait inventé le mode démocratique qui est le nôtre aujourd'hui, dans la Grèce antique, le système présentait des failles. Par exemple, les femmes étaient exclues de la vie politique et les citoyens étaient dits libres et égaux, alors que l'esclavage était en place.
Publié le
ceci n'est qu'un extrait
Pour visualiser la totalité des cours vous devez vous inscrire / connecter (GRATUIT)
Inscription Gratuite se connecter


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de l'histoire géographie
© digiSchool 2018
25 requêtes   0.0164 sec.  

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 87 fiches d'histoire

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !