Niveau terminale
Partager :

DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans

Posté par
helpneeded
30-11-20 à 18:58

Bonjour,
J'ai un devoir à rendre en géographie et le sujet est le suivant :
Comment s'expriment les conflits et tensions sur les mers et océans ?

J'ai vraiment besoin d'aide.
Je vous remercie d'avance !

***Titre complété***

Posté par
gbm Webmaster
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 01-12-20 à 07:08

Bonjour,

Qu'as-tu fait ? Où en es-tu ?

attentionextrait de c_faq la FAQ du forum :

Q01 - Que dois-je faire avant de poster une question ?




Posté par
helpneeded
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 01-12-20 à 10:07

Bonjour,
voilà ce que j'ai fais jusqu'à présent

I. Une compétition pour les ressources maritimes
A. Les ressources halieutiques
B. Les ressources minérales et énergétique
C. La mise en place des zones économiques exclusives ZEE

II. Tensions et conflits, une militarisation des mers
A. La maitrise et la surveillance des mers
B. La piraterie
C. Les enjeux environnementaux

Voilà est ce que vous pouvez me dire si cela convient au sujet ?
merci beaucoup !

Posté par
gbm Webmaster
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 01-12-20 à 12:14

Oui c'est un bon début !

Je te fournis un exemple que je suis en train de traiter sur le cas de la mer de Chine, extrapolable à d'autres régions du globe, ça pourrais t'aider à peaufiner ton plan (clique sur la maison) : La mer de Chine méridionale

Posté par
helpneeded
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 01-12-20 à 14:12

merci beaucoup !

Posté par
gbm Webmaster
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 01-12-20 à 15:28

Je t'en prie, tu peux me renvoyer une mise à jour de ton plan sur la base des éléments fournis.

Posté par
helpneeded
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 01-12-20 à 15:42

Voilà ce que j'ai rédigé.
Merci de m'accorder du temps !
Je n'ai pas encore terminé ma conclusion.

      Les espaces maritimes sont des zones stratégiques de la mondialisation grâce aux flux marchands et humains qu'ils génèrent. Ils sont devenus un enjeu important des relations internationales, les grandes puissances cherchant notamment à contrôler les routes maritimes et à exploiter les ressources. Cette appropriation des espaces maritimes provoque des tensions et des luttes d'influence qui expliquent la militarisation des mers et des océans. Depuis quelques années, la protection des espaces maritimes est devenue un enjeu essentiel des relations internationales.
On se demandera donc de quelles manières sont exprimés les tensions et conflits dans les mers et les océans.
Dans un premier temps, nous étudierons la compétition entre les États pour l'exploitation des ressources maritimes, puis dans un second temps nous analyserons le contrôle stratégique et la militarisation mise en œuvre par les États.  

   L'océan possède environ un tiers des réserves trouvées d'hydrocarbures - gaz naturel et pétrole. Les gisements de pétrole offshore représentent déjà un tiers de la production mondiale de pétrole et de gaz. Ces gisements, très profonds, peuvent être exploités, ce qui intensifie la concurrence entre les grandes compagnies pétrolières. Le développement du marché mondial des hydrocarbures déterminera ainsi leur décision de mener des explorations en eaux ultra-profondes à 1 400 mètres de profondeur, ce qui sera d'une importance décisive, toutefois les pays concernés se sont déjà positionnés sur le sujet. Les nodules polymétalliques reposant sur le fond marin sont utilisés par les industries de haute technologie. La hausse des prix des matières premières due au développement des pays nouvellement industrialisés a rendu ces sédiments des fonds marins de plus en plus attractifs et donc de plus en plus convoités. L'exploitation actuelle ou future de ces ressources fait l'objet de tensions entre pays: les immenses réserves de gaz naturel découvertes dans l'est de la Méditerranée ces dernières années provoquent des tensions entre la Turquie et ses voisins.
     Un quart des humains dépendent directement des fruits de mer comme nourriture. Par conséquent, malgré la mise en œuvre de solutions alternatives telles que l'aquaculture, les ressources halieutiques restent un autre problème majeur et les zones côtières se développent également. Le monde capture chaque année près de 100 millions de tonnes de poissons et crustacés. À l'échelle mondiale, cette pêche fournit à plus de 1,5 milliard de personnes 20% de l'apport moyen en protéines animales.
      Les principales zones de pêche sont concentrées dans le Pacifique et l'Atlantique Nord. Ils font l'objet d'une concurrence entre pays, comme la "guerre des anchois" entre pêcheurs français et espagnols dans le golfe de Gascogne. Le principal risque est la surexploitation des espèces, car certains océans sont en proie à la surpêche, et en raison de l'augmentation de la population mondiale et des changements dans les habitudes alimentaires, les prises augmentent chaque année.
    

       Afin d'éviter les conflits entre les nations, la Conférence du Montego Bay a créé la "Convention des Nations Unies sur le droit de la mer" ) en 1982. La nouvelle loi maritime confirme la division de l'espace maritime en six zones, dont une zone économique exclusive (jusqu'à 200 miles de la côte), une zone de haute mer garantissant la liberté de navigation et une zone internationale des fonds marins.
     Jusqu'à présent, seuls 133 pays ont signé la convention. Concernant l'expansion de la zone économique exclusive et du plateau continental, les conflits sont nombreux (environ 70 aujourd'hui). Ces tensions sont bien entendu liées à la volonté de contrôler les ressources océaniques et des fonds marins. Les exemples incluent le différend entre la Grèce et la Turquie dans la mer Égée par exemple. Cependant, il existe d'autres tensions dans la mer de Chine méridionale suite à l'implantation chinoise.

     Plus que jamais, l'océan est devenu un espace dans lequel les superpuissances ou puissances peuvent déployer leurs capacités militaires et leur puissance de projection. Les porte-avions et sous-marins nucléaires peuvent fournir des capacités de frappe militaire depuis l'océan vers n'importe où dans le monde. Depuis la guerre froide, les États-Unis sont un chef de file dans ce domaine: ils disposent de 18 sous-marins, 11 porte-avions et 12 porte-hélicoptères, et leur flotte est répartie sur tous les océans.
Les autres puissances sont incapables de rivaliser avec les États-Unis. Cependant,  la France, la Russie et le Royaume-Uni possèdent également des sous-marins nucléaires.  Ces grandes puissances émergentes augmentent leurs dépenses en armements, notamment dans le domaine de l'aviation navale. Par conséquent, la Chine prétend être une puissance militaire régionale puissante, ce qui la met en concurrence directe avec les États-Unis. Le contrôle des détroits et des canaux est particulièrement sensible car ils sont des points de passage obligatoires pour les flottes commerciales et sont stratégiquement vulnérables: comme le canal de Suez ou le détroit d'Ormuz, à proximité des zones de conflit (Israël, Irak, Iran, etc.) ).
        La piraterie maritime a touché trois zones principales: le détroit de Malacca, le golfe d'Aden et le golfe de Guinée. Les pétroliers sont souvent détournés et les navires marchands ont été attaqués, mais les attaques peuvent également viser des bateaux de pêche ou des bateaux de plaisance. Les puissances mondiales et les pays côtiers coopèrent dans la lutte contre la piraterie car elle affaiblit le commerce international pour ce faire ils entreprends la création de bases militaires, patrouilles navales, formation des garde-côtes satellites, etc.
     La surpêche est l'une des raisons pour lesquelles certaines espèces peuvent disparaître, comme le thon rouge, les baleines et les requins en Méditerranée. En général, les ressources marines diminuent, en particulier dans certains pays du sud, où la pêche est une source de revenus indispensable pour des millions de personnes et reste une activité importante pour assurer la sécurité alimentaire. L'Organisation maritime internationale est une organisation créée par l'ONU en 1948. Elle a augmenté le nombre de conventions visant à protéger le milieu marin et à assurer la sécurité maritime. Mais cette agence pèse peu face aux enjeux économiques et commerciaux que représentent les espaces littoraux.

Posté par
gbm Webmaster
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 02-12-20 à 20:19

Bonsoir,

Mes journées sont particulièrement chargées ces derniers temps, je n'ai donc pas encore eu le temps de lire ce que tu as fait : j'essaie de le faire demain

Posté par
helpneeded
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 03-12-20 à 17:05

ok merci beaucoup !

Posté par
gbm Webmaster
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 03-12-20 à 19:47

Bonsoir,

Ci-joints mes commentaires :

Citation :
Les espaces maritimes sont des zones stratégiques de la mondialisation grâce aux flux marchands, financiers et humains qu'ils génèrent. Ils sont devenus un enjeu important des relations internationales, les grandes puissances cherchant notamment à contrôler les routes maritimes et à exploiter les ressources sous-marines. Cette appropriation des espaces maritimes provoque des tensions et des luttes d'influence qui expliquent la militarisation des mers et des océans. Depuis quelques années, la protection des espaces maritimes est devenue un enjeu essentiel des relations internationales.
On se demandera donc de quelles manières sont exprimés les tensions et conflits dans les mers et les océans.
Dans un premier temps, nous étudierons la compétition entre les États pour l'exploitation des ressources maritimes, puis dans un second temps nous analyserons le contrôle stratégique (pas très clair, à préciser) et la militarisation mise en œuvre par les États.

L'océan possède environ un tiers des réserves trouvées d'hydrocarbures - gaz naturel et pétrole. Les gisements de pétrole offshore représentent déjà un tiers de la production mondiale de pétrole et de gaz. Ces gisements, très profonds, peuvent être exploités, ce qui intensifie la concurrence entre les grandes compagnies pétrolières. Le développement du marché mondial (idée à développer : conditionné par le cours du baril pour être rentable ? Autre chose ?) des hydrocarbures déterminera ainsi leur décision de mener des explorations en eaux ultra-profondes à 1 400 mètres de profondeur, ce qui sera d'une importance décisive (pourquoi ? Diversifier leurs ressources ?), toutefois les pays concernés se sont déjà positionnés sur le sujet (c'est-à-dire ?)

Les nodules polymétalliques (à définir, est-ce uniquement en mer qu'on les trouve ? A quelle proportion ?) reposant sur le fond marin sont utilisés par les industries de haute technologie (donner des exemples). La hausse des prix des matières premières due au développement des pays nouvellement industrialisés a rendu ces sédiments des fonds marins de plus en plus attractifs (nécessaires plutôt ?) et donc de plus en plus convoités. L'exploitation actuelle ou future de ces ressources fait l'objet de tensions entre pays: les immenses réserves de gaz naturel découvertes dans l'est de la Méditerranée ces dernières années provoquent des tensions entre la Turquie et ses voisins => attention, tu étais passé aux nodules et là tu reviens au gaz ; cet exemple doit être placé plus haut
Un quart des humains dépendent directement des produits de la mer comme nourriture. Par conséquent, malgré la mise en œuvre de solutions alternatives telles que l'aquaculture, les ressources halieutiques restent un enjeu majeur de sécurité alimentaire et les zones côtières se développent également (sur quel aspect ? Dans quel but ?). Le monde capture (pêche ?) chaque année près de 100 millions de tonnes de poissons et crustacés. À l'échelle mondiale, cette pêche fournit à plus de 1,5 milliard de personnes 20% de l'apport moyen en protéines animales.
Les principales zones de pêche sont concentrées dans le Pacifique et l'Atlantique Nord. Ils font l'objet d'une concurrence entre pays, comme la "guerre des anchois" entre pêcheurs français et espagnols dans le golfe de Gascogne (exemple à contextualiser un peu plus).

Le principal risque est la surexploitation des espèces, car certains océans sont en proie à la surpêche, et en raison de l'augmentation de la population mondiale et des changements dans les habitudes alimentaires, les prises augmentent chaque année => attention cela s'éloigne un peu de ta problématique à mon sens


Afin d'éviter les conflits entre les nations, la Conférence du Montego Bay a créé la "Convention des Nations Unies sur le droit de la mer" en 1982. La nouvelle loi maritime confirme la division de l'espace maritime en six zones, dont une zone économique exclusive (jusqu'à 200 miles de la côte), une zone de haute mer garantissant la liberté de navigation et une zone internationale des fonds marins.
Jusqu'à présent, seuls 133 pays ont signé la convention. Concernant l'expansion de la zone économique exclusive et du plateau continental, les conflits sont nombreux (environ 70 aujourd'hui). Ces tensions sont bien entendu liées à la volonté de contrôler les ressources océaniques et des fonds marins. Les exemples incluent le différend entre la Grèce et la Turquie dans la mer Égée par exemple. Cependant, il existe d'autres tensions dans la mer de Chine méridionale suite à l'implantation chinoise => il faut développer au moins un exemple et celui de la mer de Chine tu as tous les éléments pour le faire avec la deuxième composition de Feinta (cf. sujet fourni)

(Transition ?)

Plus que jamais, l'océan est devenu un espace dans lequel les superpuissances ou puissances peuvent déployer leurs capacités militaires et leur puissance de projection. Les porte-avions et sous-marins nucléaires peuvent fournir des capacités de frappe militaire depuis l'océan vers n'importe où dans le monde. Depuis la guerre froide, les États-Unis sont un chef de file dans ce domaine (excessif, à reformuler) : ils disposent de 18 sous-marins, 11 porte-avions et 12 porte-hélicoptères, et leur flotte est répartie sur tous les océans.
Les autres puissances sont incapables de rivaliser avec les États-Unis (excessif, à reformuler). Cependant, la France, la Russie et le Royaume-Uni possèdent également des sous-marins nucléaires (je te rappelle que ces pays possèdent également des portes-avions ou ont l'intention d'en construire). Ces grandes puissances émergentes augmentent leurs dépenses en armements, notamment dans le domaine de l'aviation navale. Par conséquent, la Chine prétend être une puissance militaire régionale puissante, ce qui la met en concurrence directe avec les États-Unis => à développer, quels sont les moyens mis en oeuvre par la Chine pour occuper la région et sécuriser ses approvisionnements ? Encore une fois, aide-toi de l'autre sujet !

Le contrôle des détroits et des canaux est particulièrement sensible car ils sont des points de passage obligatoires pour les flottes commerciales et sont stratégiquement vulnérables: comme le canal de Suez ou le détroit d'Ormuz, à proximité des zones de conflit (Israël, Irak, Iran, etc.) ).


La piraterie maritime a touché trois zones principales: le détroit de Malacca (tu en es sûr ?), le golfe d'Aden et le golfe de Guinée. Les pétroliers sont souvent détournés et les navires marchands ont été attaqués, mais les attaques peuvent également viser des bateaux de pêche ou des bateaux de plaisance. Les puissances mondiales et les pays côtiers coopèrent dans la lutte contre la piraterie car elle affaiblit (détourne une partie du ?) le commerce international. Pour ce faire, ils (qui ?) entreprennent la création de bases militaires, patrouilles navales, formation des garde-côtes satellites, etc.

La surpêche est l'une des raisons pour lesquelles certaines espèces peuvent disparaître, comme le thon rouge, les baleines et les requins en Méditerranée. En général, les ressources marines diminuent, en particulier dans certains pays du sud, où la pêche est une source de revenus indispensable pour des millions de personnes et reste une activité importante pour assurer la sécurité alimentaire. L'Organisation maritime internationale est une organisation créée par l'ONU en 1948. Elle a augmenté le nombre de conventions visant à protéger le milieu marin et à assurer la sécurité maritime. Mais cette agence pèse peu face aux enjeux économiques et commerciaux que représentent les espaces littoraux. => j'ai du mal à voir le lien avec ta problématique

Remarque générale : ton plan est bon mais il faut que tu développes davantage tes idées et explicites certains points. En effet, il ne faut pas que ton développement donne l'impression d'être une liste des courses.

Posté par
helpneeded
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 04-12-20 à 12:39

Bonjour,
merci pour votre aide !

Posté par
gbm Webmaster
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 04-12-20 à 19:52

Je t'en prie !

Posté par
helpneeded
re : DM en géo : conflits et tensions sur les mers et océans 07-12-20 à 12:16

Bonjour !

J'ai un autre dm à rendre, voici le sujet : ***énoncé supprimé => 1 sujet créé = 1 exercice***

Voilà je vous remercie d'avance
et je vous souhaite une bonne journée



Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de l'histoire géographie
© digiSchool 2021

Vous devez être membre accéder à ce service...

identifiez-vous :


Rester sur la page

Fiches en rapport

parmi 87 fiches d'histoire

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !