Fiche de histoire géographie
> >

La République et la citoyenneté

Partager :
Valeurs, principes et symboles de la République


PROBLEMATIQUE : Quels sont les fondements de la République ?

I. CE QU'IL FAUT SAVOIR

Notions et vocabulaire :

Citoyen : Personne qui a le droit de participer à la vie politique (Manuel Nathan 3e, 2014)

Droits civiques et politiques : droits liés aux libertés fondamentales accordés à tous les citoyens par la loi (Manuel Magnard 3e, 2014).

Démocratie : Régime politique dans lequel le peuple exerce le pouvoir. Les opinions peuvent s'y exprimer librement et les gouvernants sont désignés par le peuple lors d'élections libres (Manuel Nathan 3e, 2014).

Laïcité : Neutralité de l'Etat vis-à-vis des religions.

Nation : Communauté humaine vivant sur un même territoire et affirmant sa volonté de vivre ensemble en respectant les mêmes lois (Manuel Nathan 3e, 2014).

République : Du latin res publica. « chose publique ». Régime politique dans lequel la souveraineté appartient au peuple, par opposition à la monarchie.

La République a été proclamée pour la première en septembre 1792, lors de la Révolution française (1789-1799). Les français vivent depuis 1958 dans la Ve République.

II. LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE

La République a plusieurs valeurs, énoncée dans sa devise :

La liberté

L'égalité

La fraternité

III. LES PRINCIPES DE LA REPUBLIQUE

La République est :

Laïque : depuis la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905, la République est laïque. Ainsi, l'Etat est neutre vis-à-vis des religions, qui relèvent de la vie privée. Ces dernières ne perçoivent pas de subventions de l'Etat. Les populations françaises jouissent de la liberté de conscience. A l'école, les élèves ne doivent pas porter de signes religieux ostensibles, afin de respecter l'égalité des populations et d'éviter toute discrimination. Le respect de la laïcité est donc symbole d'égalité (toutes les confessions peuvent être pratiquées en France), de liberté (les français sont libres de leurs croyances) et de fraternité (elle permet aux personnes de confessions différentes de vivre ensemble sans heurts).

Démocratique : La république française est démocratique, ce qui signifie que tous les citoyens disposent du droit de voter pour élire leur candidat ou d'être éligible lors d'une élection. Les citoyens disposent de ce droit de façon égale ; par ailleurs le vote est secret. Ils élisent leurs représentants qui siègent au Parlement ou à la présidence : ils possèdent ainsi la souveraineté nationale.

Sociale : Les citoyens sont solidaires. Ils participent tous au paiement des impôts et de la sécurité sociale, qui permet à tous d'avoir une protection santé. Par ailleurs, la République assure l'instruction des enfants : ce droit existe depuis les lois Ferry de 1881 et 1882, qui ont rendu l'école gratuite, laïque et obligatoire.

Indivisible : Les français sont unis autour d'une langue commune, le français, utilisée dans tous les documents publics depuis 1794. Grâce au développement des journaux, des dictionnaires et à l'enseignement, le français a supplanté tous les dialectes locaux. L'existence d'une seule langue officielle permet à la France d'avoir une identité bien à elle, même si les langues régionales sont reconnues par l'Etat. Par ailleurs, la loi est la même pour tous et les citoyens disposent tous des mêmes droits.

IV. LES SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE

La république française a 5 symboles, dont les 3 premiers sont inscrits dans l'article 2 de la Constitution de la Ve République (1958) :

Le drapeau tricolore, bleu-blanc-rouge. Il reprend les couleurs de la liberté utilisées pendant la Révolution française : le blanc représente la royauté, tandis que le bleu et le rouge rappellent les couleurs de Paris. Celui-ci est l'emblème de l'unité française et de l'amour de la patrie.

L'hymne national, la Marseillaise, depuis 1880. Il a été composé par Rouget de Lisle pour l'armée du Rhin qui s'apprêtait à se battre contre l'Autriche.

La devise : « liberté, égalité, fraternité » inscrite sur tous les bâtiments publics, comme les écoles, les mairies, ?

La fête nationale : le 14 juillet est la fête nationale depuis 1880. Elle commémore la prise de la Bastille en 1789 et la fête de la fédération qui a eu lieu le 14 juillet 1790, célébrant l'union des Français.

L'allégorie, la Marianne. Symbolisant la liberté, son buste est présent dans les mairies.
Publié le
ceci n'est qu'un extrait
Pour visualiser la totalité des cours vous devez vous inscrire / connecter (GRATUIT)
Inscription Gratuite se connecter


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de l'histoire géographie
© digiSchool 2017
25 requêtes   0.0115 sec.  

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 87 fiches d'histoire

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !