Fiche de histoire géographie
> >

Ménager l'atmosphère

Partager :


Introduction
L'atmosphère terrestre se réchauffe et se pollue. Ce phénomène conduit déjà à de forts troubles de la santé humaine et à une détérioration de la nature ; et le phénomène va en s'aggravant.

Comment se manifeste ce phénomène de dégradation ? Quels sont les facteurs nuisibles à la qualité de l'air ? Et quelles sont les solutions entreprises ou à préconiser pour rétablir un équilibre atmosphérique ? Tels sont les enjeux abordés par la problématique d'un ménagement de l'atmosphère ?

I. Les diverses manifestations du dérèglement de l'atmosphère

1) Perspective globale des effets polluants

La dégradation de l'atmosphère a des conséquences directes sur la vie de la faune et de la flore ainsi que sur celle des populations mondiales.

Outre donc l'augmentation de la température de la terre et ses effets sur le niveau des mers et des océans, l'aridité des sols et la fonte des glaces, le déséquilibre de l'atmosphère provoque aussi diverses allergies chez les franges les plus vulnérables des populations.

Plus prégnant encore, ce déséquilibre entraîne la multiplication de phénomènes tels que des cyclones, des raz de marée ou encore des pluies acides.

2) Etude de cas : la mobilité des effets polluants

L'un des phénomènes qui donne à la dégradation de l'atmosphère son caractère de préoccupation mondiale est relatif à l'extrême mobilité des agents polluants. Les cycles de l'eau, les mouvements de masse d'air, ou encore tout simplement le vent, sont autant d'éléments naturels qui favorisent une telle mobilité.

Ainsi, une étude scientifique a notamment établi que la moitié de la pollution au mercure mesurée en Amérique du Nord provenait en fait de l'activité des centrales de charbon de la Chine et de l'Inde.

Ailleurs, les Maldives, état insulaire de l'océan indien, sont sous la menace régulière de la montée des eaux, alors qu'elles sont l'un des pays les moins polluants du monde.

A l'échelle nationale on notera également que les territoires de campagne sont aussi les victimes d'une pollution dont l'origine demeure essentiellement urbaine.

II. Les raisons avancées du dérèglement de l'atmosphère

1) Perspective globale des facteurs polluants

Les raisons d'une dégradation de l'atmosphère sont assez bien connues ; on les rapporte globalement aux déchets rejetés pas les usines et à quelques autres équipements industriels, mais aussi aux gaz d'échappement des automobiles et à quelques autres moyens de transport.

Mais si ces deux activités humaines sont les plus ciblées il demeure que toutes les activités générant des gaz toxiques sont elles aussi à surveiller, tels que la consommation de cigarettes ou l'usage du chauffage à charbon.

2) Etude de cas : les gaz à effet de serre

Présents à trop forte concentration dans l'air, les gaz à effet de serre, parmi lesquels le CO2, absorbent les rayonnements solaires censés être propagés vers l'espace par le sol terrestre.

Il s'ensuit une augmentation de la température de l'atmosphère terrestre et des conséquences désastreuses sur la consistance de la couche d'ozone, la qualité de l'air, ou encore la fertilité des sols.

III. Les solutions pour ménager l'atmosphère

1) Perspective globale des solutions à la pollution de l'atmosphère

Les solutions de lutte contre la pollution atmosphère sont elles aussi assez bien connues. Elles demandent toutefois de nombreux efforts, des instances publiques comme des industriels et des particuliers, afin d'être véritablement efficaces.

Parmi celles-ci, la nécessité de limiter la circulation automobile par l'augmentation des transports en commun comme le bus, les tramways ou les métros.

Il faut également, à l'image des promesses engagées par le protocole de Kyoto, multiplier les procédures incitant les industries à opter pour des énergies renouvelables, de manière à diminuer le recours à des énergies à gaz à effet de serre.

2) L'étude de cas : la politique entreprise par la ville de Montréal

La ville de Montréal développe l'une des politiques les plus entreprenantes à l'égard d'un ménagement de l'atmosphère.

Montréal compte ainsi un important réseau de stations météorologiques visant à mesurer et surveiller la qualité de l'air. Les dispositifs mis en place étudient les composantes et les provenances des divers agents polluants prélevées dans l'atmosphère.

Plusieurs analyses ont ainsi confirmé l'impact des fortes températures sur la constitution de phénomènes de brouillards toxiques.

Les pouvoirs publics ont de fait ?uvré à de drastiques réglementations à l'encontre des pratiques habituelles, et non écologiques, des industries comme des usagers.

Conclusion
Les solutions avancées pour un retour à l'équilibre atmosphérique sont multiples, néanmoins leur mise en application demeure des plus complexes.

En effet, elles réclament un profond changement de nos habitudes de vie, et des fonctionnements de la société industrielle. Il faut ainsi trouver des consensus entre la pérennité des rouages industriels et sociaux et l'urgence écologique. D'une ville à l'autre, d'un pays à l'autre, d'une région à l'autre, la transition demande plus ou moins de temps et de compromis pour ne pas déstabiliser totalement un système économique. De même certaines pratiques, tel que l'usage de l'automobile et la mobilité qu'elle permet, sont trop ancrées dans la vie courante des individus, pour que l'on puisse les supprimer sans délai.
Publié le
ceci n'est qu'un extrait
Pour visualiser la totalité des cours vous devez vous inscrire / connecter (GRATUIT)
se connecter


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de l'histoire géographie
© digiSchool 2021

Vous devez être membre accéder à ce service...

identifiez-vous :


Rester sur la page

Fiches en rapport

parmi 87 fiches d'histoire

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !