Fiche de histoire géographie
> >

La pauvreté dans le monde

Partager :

Introduction



La prégnance de la pauvreté dans le monde semble perceptible par tout un chacun, mais pour en rendre compte de manière opérante il faut se référer à divers paramètres :

En premier lieu il s'agit d'en répertorier les manifestations. Revenus moindre, difficulté à se nourrir, à se vêtir, à se loger, niveau d'instruction, soit autant de critères par lesquels aborder la question. Ces critères trouveront à se préciser par divers indices statistiques.

Ensuite il s'agit de penser le problème de la pauvreté dans un contexte global et mondial ; c'est-à-dire de le penser au regard de ses antagonismes et de ses corrélations à la richesse.

Enfin, une fois la problématique posée, il s'agit d'ouvrir le débat, de voir dans quelle mesure la question de la pauvreté et un enjeu du développement durable du monde. Autrement dit, il s'agit de considérer que la pauvreté des uns est en fait le problème de tous.

I - Etat(s) de la pauvreté dans le monde

1) Les manifestations courantes de la pauvreté

Etats endettés, populations affamées, économie de faible envergure, la pauvreté se présente ainsi dans sa radicalité dans certains pays sous-développés. En occident et se rapporte particulièrement à la difficulté d'avoir un emploi, et à l'insalubrité des lieux de vie.

Des effets plus pervers à cette pauvreté élémentaire sont aussi à constater :

Diverses guerres meurtrières dans les pays pauvres.

Prostitution, trafics de produits illégaux, augmentation des toxicomanies dans les pays pauvres comme dans ceux de l'occident.

2) Les indices statistiques de la pauvreté

La pauvreté d'un pays, d'une région, d'une couche de la société peut être établie à partir d'une multitude d'indices statistiques. Les principaux indices sont au nombre de deux, à savoir le PIB et l'IDH.

Le PIB, c'est-à-dire le produit intérieur brut, calcule la production totale de richesse d'un pays au cours d'une année. Cet indice d'activité économique est d'autant plus révélateur de la situation financière d'un pays lorsqu'il est calculé par rapport au nombre d'habitants d'un pays. Un PIB élevé n'est le signe de richesse d'un pays qu'à la condition que le PIB par habitant, approximativement le pouvoir d'achat moyen de chaque citoyen dudit pays, soit lui aussi élevé.

L'IDH, c'est-à-dire l'indice de développement humain, prend en compte prioritairement les indicateurs d'espérance de vie de la population d'un pays, son taux d'alphabétisation et de scolarisation, et enfin le revenu par habitant. Cet indice présente l'avantage de donner une vision globale de la qualité de vie d'un pays donné.

II - Pauvreté et richesse du monde

1) Un monde partagé

De l'hémisphère nord à l'hémisphère sud, de la banlieue populaire à la banlieue bourgeoise, les écarts entre populations mondiales et entre couches sociales relèvent des inégalités du développement.

Ainsi dans le monde près de 2,5 milliard de personnes vivent avec moins de 2$ par jour. Si cette proportion est assurément plus le fait de pays d'Amérique du sud et d'Afrique, le nombre de pauvres en occident ne cesse lui aussi d'augmenter. Une étude récente en France (2010) recensait ainsi près de 14% de pauvres.

2) La pauvreté en partage

La pauvreté emprunte diverses formes et dépeint diverses situations. Elle peut ainsi se rapporter à la misère de certains Etats et de leur peuple, ou décrire la précarité de certains individus d'une société donnée.

Que cela concerne l'accès à l'eau potable dans certains pays désertiques d'Afrique, ou l'accès à un logement décent en période de grand froid dans des pays occidentaux, la pauvreté touche indistinctement des millions de personnes à travers le monde.

III - Pauvreté et développement durable

1) Inaccessibilité du monde pauvre au développement durable

Faute de revenu suffisamment important, les pays pauvres éprouvent les pire difficultés à s'inscrire dans un projet de développement durable, c'est-à-dire dans le projet d'une exploitation des ressources qui veille à ne pas les épuiser mais plutôt à les préserver, à les recycler, ou encore à en trouver des alternatives énergétiques.

Dans certains pays pauvres les déchets industriels ne sont ainsi pas traités, et ils finissent par emplir des points d'eau ou des terrains vagues. Au gâchis d'énergie s'ajoute ainsi la prolifération de maladies.

Les problèmes d'une alphabétisation déficiente et d'un niveau général d'instruction peu étendu constituent les facteurs d'un enlisement dans l'état de pauvreté, et dans l'incapacité à s'inscrire dans des projets d'avenir.

2) Impact du monde pauvre sur le développement durable du monde riche

La pérennité d'un développement durable de nos ressources dépendra aussi de la capacité des pays riches à lutter contre la pauvreté dans le monde. Ce n'est que dans ces conditions que ceux-ci trouveront en ceux-là des alliés, des partenaires, à leur propre croissance économique et sociale. Au demeurant, les pays pauvres sont ceux-là même où nombre de pays occidentaux s'approvisionnent en matières premières. Et de fait les occidentaux ont tout intérêt à en favoriser la prospérité.

De plus, les pays pauvres ne pouvant que difficilement se préoccuper de questions environnementales, la charge de responsabilité des pays riches à l'égard de ces questions est encore plus essentielle.
Publié le
ceci n'est qu'un extrait
Pour visualiser la totalité des cours vous devez vous inscrire / connecter (GRATUIT)
Inscription Gratuite se connecter


Mentions légales - Retrouvez cette page sur l'île de l'histoire géographie
© digiSchool 2020
24 requêtes   0.0437 sec.  

Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 87 fiches d'histoire

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !